Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

500 PLANTS POUR LE CRÉATION D'UNE ZONE HUMIDE

Publié le - Mis à jour le 19 avril 2019

Construction - Actualités

Au cours de l’hiver 2018, les équipes du syndicat du bassin Hers Girou ont reconstitué une zone humide en plantant des essences locales (pommiers, érables champêtres, figuiers, etc.) sur les berges de l’Hers, aux abords du périphérique Toulousain.

Cette mesure permet de compenser l’impact en amont des travaux de création de la 3ème voie (14 km dans le département de la Haute-Garonne et 20 km dans l’Aude).

Au total, 500 plants et boutures ont été plantés sur les berges de l’Hers pour favoriser le développement de l’écosystème de la ripisylve et l’intégration dans le paysage existant.  

La protection de l’environnement est un axe de plus en plus central de l’activité de construction autoroutière. En effet, 150 millions d’euros ont été investis par VINCI Autoroutes en sept ans en faveur de la biodiversité et le rétablissement des continuités écologiques.

Dans le cadre du projet de l’élargissement, ce sont près de 25% du montant total qui seront investis dans des mesures de protection de l’environnement (ressources en eau, protection de la faune et de la flore, intégration paysagère, etc.).

Le projet d’élargissement de l’A61 sur 34 km mobilise de nombreux acteurs aussi bien en interne (écologues VINCI Autoroutes) qu’en externe (bureaux d’études, services instructeurs, etc.) afin de participer à la démarche ERC qui permet d’éviter, de réduire et si nécessaire de compenser, par des mesures appropriées, les impacts du projet sur les espaces naturels, la biodiversité et la ressource en eau.

Afin de préserver cette dernière, le projet d’aménagement prévoit la mise en place de plusieurs bassins de récupération et de traitement des eaux avant leur rejet dans le milieu naturel. La construction de ces bassins impacte les cours d’eau récepteur situés à proximité de l’autoroute.

Dans le respect de la démarche ERC, VINCI Autoroutes a sollicité le syndicat du bassin Hers Girou pour la mise en œuvre de mesure compensatoire de préservation des zones humides en restructurant, avec des essences locales, les berges de l’Hers.